5 solutions anti-nausées

En début de grossesse, les nausées sont fréquentes. Sans gravité, elles n’en sont pas moins gênantes. Il est possible de les combattre efficacement sans pour autant avoir recours aux médicaments.

1/ PRENEZ VOTRE PETIT DEJEUNER AU LIT

Vous en rêviez ? Voilà une bonne raison pour vous adonner à ce plaisir sans la moindre culpabilité !

Un estomac vide et donc un faible taux de glycémie favorisant les nausées, il est en effet recommandé de ne pas se lever avant d’avoir au moins grignoté une tranche de pain grillé (plus digeste que le pain frais). Idéalement, c’est tout le petit déjeuner que vous prendrez au lit.

Et au vu des circonstances, le futur papa se fera certainement un plaisir de vous préparer un plateau ad-hoc : du pain ou des céréales, un laitage, un fruit mais dans un premier temps pas trop de liquide. Préférez avaler votre jus de fruit ou votre tasse de thé après le lever... 10-15 minutes après avoir terminé votre collation matinale, afin de ne pas bousculer votre estomac.
 

2/ FRACTIONNEZ VOS REPAS

La stratégie nutritionnelle anti-nausées consiste à la fois à ne pas rester à jeun et à ne pas surcharger le système digestif. L’idéal est donc de multiplier les mini-repas dans la journée.

Déjeunez et dînez sain (poisson ou viande grillés, légumes cuits), évitez les plats en sauces ou les formules exotiques et programmez une collation vers 11h et 16h (fruit frais, compote ou laitage). Et à chacun de ces repas, prenez le temps de bien mastiquer car la réduction des aliments et l’enrobement salivaire facilitent grandement la digestion.
 

3/ PROTEGEZ VOTRE ODORAT

La grossesse s’accompagne d’une hypersensibilité olfactive : un effet secondaire de l’afflux hormonal. Ainsi amplifiées, des odeurs jusqu’alors agréables ou supportables deviennent désagréables voire intolérables et forment autant de facteurs déclencheurs de nausées.

C’est donc le moment pour vous d’être vigilante concernant les effluves de tabac, les sillages de parfum entêtant ou les fumets provenant des fourneaux... Pensez aussi à bien aérer les pièces de la maison, non seulement pour éliminer les odeurs gênantes mais aussi l’excès de chaleur qui favorise également les nausées.
 

4/ CONTREZ LA FATIGUE ET LE STRESS

Les nausées ont tendance à augmenter sous l’effet de la fatigue, du manque de sommeil et du stress.

Veillez donc déjà à bien dormir : aux premiers signes d’endormissement (bâillement, yeux qui piquent), éteignez écrans et autres tablettes qui activent la vigilance, abaissez la température de la chambre pour abaisser votre température corporelle et favoriser l’endormissement.

Dans la journée, au boulot ou à la maison, fuyez les ambiances électriques et octroyez-vous toujours un minimum de 20 minutes pour collationner dans le calme.
 

5/ BUVEZ MALIN

Bien évidemment, pas d’alcool. Quant au soda made in USA, bien connu dans sa version d’origine pour calmer les nausées, il est trop chargé en caféine et trop sucré...

Votre meilleur allié reste l’eau plate (1,5l au moins par jour) à condition de préférer la consommer en dehors des repas, 20 minutes avant et après et par petites gorgées tout au long de la journée. Boire en mangeant ou trop abondamment d’un trait accroît la sensation de « trop plein » et les nausées.

Vous aimerez aussi

Image
advice couple mini
Grossesse

Emoi des 1ers mois

9 mois dans la vie de couple

Image
advice nourir mini
Grossesse

Emoi des 1ers mois

Bien se nourrir pendant 9 mois : La règle de 3

Image
advice sophrologie mini
Grossesse

Emoi des 1ers mois

Au top de la sérénité avec la sophrologie