Poussées dentaires

Entre la naissance et deux ans, votre bébé va évoluer à une vitesse extraordinaire et chacun de ses progrès sera une nouvelle source d’émerveillement pour vous. Découvrez avec nous les grandes étapes de son développement et comment échanger avec lui pour l’aider à stimuler son éveil.

L’apparition des premières dents de bébé est un moment souvent émouvant pour les parents, mais pas toujours facile à vivre pour l’enfant !

Douleurs, salivation abondante, joues rouges… les poussées dentaires s’accompagnent d’une multitude de petits maux qui peuvent être gênants pour votre bébé.

L’ARRIVEE DES 1ERES DENTS

L’apparition des dents suit un calendrier très variable d’un enfant à l’autre.

La première dent perce généralement avant l’âge de 6 mois. Toutefois, elle peut apparaître dès 4 mois chez certains enfants (voire même à la naissance dans des cas exceptionnels).

A l’inverse, il arrive qu’un bébé de 12 mois n’ait pas encore de dents, sans que cela ne soit le signe d’un mauvais développement si aucune autre anomalie n’y est associée.

Soyez donc patiente… Lorsque votre bébé se mettra à mordre fortement ses jouets, à sucer ses doigts sans cesse et à baver abondamment, il y a de fortes chances que sa première dent soit toute proche ! Les dents apparaissent presque toujours dans le même ordre chez tous les bébés.

Le plus souvent, elles sortent de la façon suivante :

Entre 6 et 10 mois : les incisives centrales inférieures.

Entre 8 et 12 mois : les incisives centrales supérieures.

Entre 9 et 16 mois : les incisives latérales supérieures et inférieures.

Entre 13 et 24 mois : les premières prémolaires.

Entre 16 et 23 mois : les canines.

Entre 23 et 33 mois : les deuxièmes prémolaires.

Ainsi, entre 2 ans et demi et 3 ans, la totalité des 20 dents de lait de votre enfant devrait être sortie.

Il sera alors tranquille jusqu’à ses 6 ans environ, période où ses adorables petites perles de bébé vont commencer à tomber pour laisser la place aux dents définitives.

LES PRINCIPAUX SIGNES DE LA POUSSEE DENTAIRE 

Les signes évoquant les poussées dentaires sont variables d’un enfant à l’autre.

La percée d’une dent est précédée d’une inflammation plus ou moins douloureuse de la gencive. La douleur est due aux mouvements des dents dans l’os de la mâchoire, où à son passage à travers la gencive. La poussée dentaire

peut aussi s’accompagner d’une ribambelle de petits troubles sans gravité, mais parfois gênants pour votre bébé : Des gencives gonflées, rouges et sensibles Une hypersalivation. Cette salivation plus abondante protège la gencive lors de la poussée.

Une joue (ou les deux) rouge et chaude Une humeur grognon : votre enfant peut être plus irritable que d’habitude et pleurer plus facilement Une irritation du pourtour de la bouche Une fièvre légère (inférieure à 38°) Un sommeil perturbé Une perte d’appétit passagère

Veillez cependant à ne pas tout mettre sur le compte des poussées dentaires : s’ils sont effectivement liés à la percée d’une dent, tous ces symptômes doivent s’estomper rapidement. Une fièvre supérieure à 38°C, une douleur semblant trop importante, une diarrhée, des vomissements ou un teint gris ne doivent pas être attribués aux dents : si vous avez le moindre doute, consultez votre médecin.

DES PETITS GESTES SIMPLES POUR SOULAGER BEBE

Réconfortez-le et cajolez-le. Pensez à lui masser tout le corps.

Cela le soulagera, vos caresses lui faisant oublier sa douleur. Essuyez délicatement et régulièrement son visage avec un linge propre. Cela permettra de prévenir les irritations dues à la salive.

Proposez-lui un anneau de dentition, propre, sans liquide, qu’il pourra mordre à sa guise. Certains peuvent être préalablement réfrigérés (mais pas congelés), le froid étant intéressant de par son pouvoir légèrement anesthésiant. Massez ses gencives doucement avec un doigt parfaitement lavé, ou bien avec un linge propre et humide. Donnez-lui des plats froids adaptés à son âge (compotes, yaourts …)

ET D’AUTRES A EVITER 

N’appliquez pas de produits anesthésiants car ils sont dangereux. Bébé peut les avaler et ils peuvent diminuer le réflexe de déglutition qui lui permet d’avaler. Ne lui donnez pas de légumes ou de fruits crus à mordre, qui risqueraient de rester coincés dans sa gorge. Evitez d’utiliser un collier de dentition (type collier d’ambre) Les biscuits de dentition sont déconseillés car ils ne soulagent pas et contiennent du sucre qui peut provoquer des caries. Enfin, oubliez les astuces de grand-mère : ne percez jamais la gencive de votre bébé pour aider la dent à sortir. Ne la frottez pas avec de l’alcool ou un sucre pour aider à la percée.

QUAND FAUT-IL CONSULTER UN MEDECIN ?

Si la douleur est trop importante, si la température de votre enfant est supérieure à 38°5C, si bébé a d’autres symptômes ou ne vous semble pas dans son état habituel, il est alors fortement conseillé de consulter son médecin.

Celui-ci pourra vous prescrire un baume apaisant que vous utiliserez pour masser les gencives de votre bébé, ou encore une préparation homéopathique. 

Vous aimerez aussi

Image
advice brossage mini
Bébé

Vers l'autonomisation

Premier brossage de dents

Image
advice proprete mini
Bébé

Vers l'autonomisation

L'apprentissage de la propreté

Image
advice diversification mini
Bébé

Vie quotidienne

Sur le chemin de la diversification alimentaire